A propos

michele-duclosMaître de Conférences honoraire, agrégée et docteur, Michèle Duclos a consacré son enseignement et sa recherche à l’université Michel de Montaigne de Bordeaux à la poésie britannique et irlandaise contemporaine. Sa recherche a porté essentiellement sur le poète Kenneth White à qui elle a consacré sa thèse et de très nombreux articles. Elle a créé et confié à la bibliothèque de Bordeaux un Fonds consacré à ce poète (aujourd’hui confié à l’IMEC). Elle fut en 2003 l’un des organisateurs du Colloque « Horizons de Kenneth White : Littérature, pensée, géopoétique » qui lui était consacré par l’association universitaire ARDUA à Bordeaux. En 2006 les éditions universitaires ELLUG ont publié son essai Kenneth White, nomade intellectuel, poète du monde. Elle a dirigé pour les Presses universitaires de Bordeaux Le Monde ouvert de Kenneth White et une Anthologie de la Poésie britannique des années trente. Elle a participé individuellement et collectivement à l’Anthologie de Poésie Irlandaise du 20ème siècle (ed. Verdier, 1996), à celle des Poètes d’Irlande du Nord (PU Caen, 1995) et au volume John Montague, Amours, marées (ed. William Blake& Co, 1988). Co-traductrice aux éditions du Rocher de  Kathleen Raine, Le Monde Vivant de l’Imagination et pour les éditions Fédérop des poètes Ruth Fainlight (Encore la Pleine Lune) et de Thomas Kinsella (Le Messager). Elle a traduit  pour les éditions Le Poémier de Plein vent de Bergerac Ruth Fainlight et la canadienne Patricia Keeney. Au printemps 2009 les éditions Caractères ont publié en édition bilingue ses traductions et sa présentation de poèmes de Charles Tomlinson, Comme un Rire de Lumière, préfacées par le professeur et poète Michael Edwards et au printemps 2013 Etre-là, ses traductions et présentation du poète Eamon Grennan. A la même date les éditions Alidades sortaient, toujours en bilingue, ses traductions collectives de poèmes de Harry Clifton, L’Observatoire des Oiseaux et en 2014, de John Montague, « Border Sick Call » (« Médecin de campagne en Irlande », précédemment paru dans la revue Po&sie).

En octobre 2010 les éditions de la MIPAH (Bruxelles) ont publié, dans la collection Pangée, Une Ame qui Joue, choix de poèmes, de Shizué Ogawa, qu’elle a traduits en collaboration avec Jacqueline Starer. A l’occasion sa venue à Bordeaux à l’automne 2012, à l’invitation de l’université Michel de Montaigne Bordeaux 3 par le département  d’Etudes asiatiques, elle a préfacé le volume hors commerce Une Ame qui joue, l’embarras, la tranquillité, l’amour.

Elle a également traduit trois pièces  (Prison, Réfugiée, Esperanto Inn) de la dramaturge grecque bilingue anglophone Lia Karavia pour les éditions Bilateral (Athènes).

Elle collabore régulièrement, par des articles et des traductions, aux revues Le Journal des Poètes et Poésie/Première, à la revue en ligne temporel.fr, et irrégulièrement  à Phréatique, à Poésie 2001 et Poésie 2003, à Po&sie, à Traversées, à Autre Sud, à Friches et au Mensuel littéraire.

Grâce à ces revues elle a œuvré à faire découvrir ou mieux connaître, par des essais et des traductions, des poètes anglais ( Kathleen Raine, David Gascoyne, Charles Tomlinson, Edgar Lucie-Smith, Alan Sillitoe et plusieurs poètes des années trente), irlandais (John Montague, John Hewit, Thomas Kinsella, Louis MacNeice, Eamon Grennan, Harry Clifton, Carmela Moya, Anatoly Kudryavitsky ), écossais (Kenneth White, Tony McManus), des poètes américains (Ruth Fainlight, Ted Kooser, Paige Ackerson-Kiely), canadienne (Patricia Keeney), et des poètes grecque (Lia Karavia) et Japonaise (Shizué Ogawa), ainsi que le Maître bouddhiste vietnamien Thich Nhat Hanh, écrivant en anglais.

Elle a reçu plusieurs prix pour ses traductions et ses travaux critiques.

michele.duclos33@orange.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s